L’assurance emprunteur dans le cadre d’un prêt immobilier a toute son importance et c’est pour cela que votre courtier immobilier Prelys Courtage vous explique tout ! Si elle n’est pas obligatoire, votre organisme prêteur vous demandera malgré tout de vous assurer afin d’être protégé en cas de décès, d’invalidité ou de perte de travail.

Comment souscrire une assurance emprunteur crédit immobilier à Tours ? Quelles sont les garanties ? Quel est l’impact du co-emprunteur ? Voici les réponses à vos questions.

Quelles sont les différentes garanties à négocier pour votre crédit immobilier à Tours ?

Trois garanties sont proposées selon le contrat d’assurance souscrit.

La garantie décès : si l’emprunteur décède avant que le crédit ne soit remboursé, alors la société d’assurance remboursera le capital restant dû à l’organisme prêteur.

La garantie invalidité : dans le cadre d’une perte totale et irréversible d’autonomie ou si l’emprunteur ne peut plus exercer aucune activité professionnelle, alors l’assureur prend en charge les mensualités. Selon le contrat souscrit, ces mensualités seront prise en charge intégralement ou partiellement.

La garantie perte d’emploi : si l’emprunteur perd son emploi et qu’il n’est plus en mesure de rembourser ses mensualités, s’il a souscrit la garantie perte d’emploi, alors la compagnie d’assurance prend en charge tout ou partie des remboursements. La durée de prise en charge et la part dépendent des conditions du contrat. Attention toutefois, la perte d’emploi ne doit pas être du fait du salarié.

Où souscrire une assurance emprunteur ?

Cette assurance peut être souscrite auprès de l’organisme prêteur. Mais ce n’est pas une obligation depuis 2010 et la loi Lagarde. De fait, cette loi autorise la délégation d’assurance, cela signifie que l’emprunteur peut souscrire une assurance emprunteur auprès de l’organisme de son choix.

Peut-on changer d’assurance emprunteur ?

Avec la loi Hamon, il était possible de changer d’assurance emprunteur dans les 12 mois qui suivent la signature du prêt. Aujourd’hui, avec la loi Sapin II, les emprunteurs pourront dorénavant changer chaque année d’assurance.

Quel est l’impact du co-emprunteur ? Quelle part du prêt garantir ?

Si l’emprunt immobilier se fait à deux, il est intéressant de prendre en compte certains paramètres lors du choix de la part à garantir. Concrètement, si chaque emprunteur est assuré à 100%, alors la compagnie d’assurance versera à la banque le total du capital restant dû en cas de décès ou d’invalidité de l’un des deux emprunteurs. En revanche, si les emprunteurs ont opté pour une garantie à hauteur de 50%, alors l’assurance ne versera que la moitié du capital restant dû.

Concrètement, le choix du pourcentage se fait selon la situation financière de chacun. Si les deux emprunteurs ont un revenu proche, alors le pourcentage peut tout à fait être identique. Si, en revanche, l’un des deux gagne très bien sa vie, il peut choisir par exemple d’être assuré à 75% ou 100% tandis que le co-emprunteur ne sera assuré qu’à 25%.

L’objectif est de protéger la personne qui devra régler seule les mensualités en cas d’accident de la vie. Naturellement, la situation au moment de la souscription de l’assurance est également à prendre en compte. En effet, plus le pourcentage est élevé, plus le montant de l’assurance emprunteur augmente.

Prelys Courtage, courtier immobilier Tours, Blois, Bourges, Orléans et La Réunion.